1.22 Pour commencer

Pour commencer à utiliser la palette à denis, il faut choisir un pictogramme de dessin, le plus simple, étant celui qui permet de dessiner des lignes, et pour cela, il faut activer le dessin qui le représente dans la boîte à «outils», il devient alors actif et son affichage s’inverse pour être dessiné sur un fond noir (je dirais en vidéo-inverse). Une fois ceci fait des messages reçus par la fenêtre de dessin sont dirigés vers cette fonction, puis vous pouvez cliquer sur l’espace de la feuille et en maintenant le bouton gauche de la souris appuyé vous pouvez prolonger votre trait. Ce fonctionnement est identique avec les outils de dessin des rectangles, des ellipses, des cercles ou des splines.

Les éléments qui constituent votre dessin sont ainsi formés de point de contrôle que vous pouvez déplacer avec l’outil représenté par une flèche qui reconnait leurs positions mais permet aussi de déplacer ces points pour les ajuster précisément. D’autre part vous pouvez continuer ou insérer des points successivement selon l’outil que vous utilisez en l’occurence les trois outils qui sont les lignes, les arcs ou les splines.

Utiliser une palette graphique n’est pas induit mais c’est quelque chose que l’on apprend. J’ai conçu cette palette, c’est pourquoi je me permets de vous l’expliquer.
Quand la page blanche apparaît rien de significatif se présente à vous si ce n’est son cadre, c’est pourquoi un des «outils» de dessin doit être sélectionné, pour cela dans la palette des pictogrammes de dessin vous devez en choisir un parmi ceux qui sont proposés. Et puis alors déplacer le curseur de la souris où vous voulez commencer à tracer. Si vous avez choisi la ligne alors elle se compose d’un point de départ et d’un point d’arrivée, pour dessiner plutôt un segement de droite. Il faut alors déplacer la souris d’un point à l’autre mais il faut indiquer où commence la ligne en appuyant avec le bouton gauche de la souris et déplacer la souris en maintenant le bouton gauche appuyé pour indiquer le point de la seconde extrémité.

Si vous voulez poursuivre ce segment par un autre pour former un triangle, il faut déplacer le curseur de la souris sur le point à partir duquel vous voulez vous accrocher. Le pictogramme de dessin des arcs de cercle, fonctionne de la même façon avec un premier point et un second point et un arc sera dessiné entre les deux points de positionnement, Une astuce permet si vous appuyez avec la touche CTRL alors le sens du dessin sera incurvé différemment. Et vous pouvez dessiner autant de suite d’arc les uns après les autres pour former des ensembles comme les bulles dans les bandes dessinées.

L’outil spline lui aussi, agit de la même façon, mais si vous ne dessinez que deux points vous obtiendrez une droite. Il faut insérer un troisième point pour obtenir une courbe d’interpolation cubique. Il existe aussi dans ce même logiciel des courbes de splines quadratiques et les courbes de Bézier qui elles demandent quatre points de contrôle de chemin : des tenseurs. Tout ceci, vous semble plus facile après avoir lu ces explications mais ce n’est pas tout, vous pouvez modifier le chemin du tracé en insérant des points de type différent entre deux autres points en partant du point qui précède celui que vous voulez insérer.

Si vous voulez fermer l’espace de dessin défini par cette suite de point il existe deux possibilités; la première étant d’approcher le curseur de la souris tout en maintenant le curseur de la souris appuyé vers le premier point d’accroche, comme ceci le polygone ainsi constitué va se remplir de la couleur de la sélection. celle que vous indiquez avec le bouton droit de la souris sur la palette. Mais il existe une deuxième solution, le bouton remplir qui s’affiche dans le ruban dynamique et qui bien sûr trouve son corrolaire avec la fonction ouvrir de ce même ruban.

Mais ce n’est pas tout, les outils de dessin des rectangles , des ellipses ou des rectangles à coins arrondis sont eux aussi constitués des mêmes points selon le type de chacun d’eux. Mais vous pouvez vous en servir pour ajouter d’autres points à partir de ces formes de construction pour les modifier, avec l’opération suivante qui consiste encore une fois à sélectionner un chemin de dessin, puis de choisir un outil comme la ligne et d’insérer un point sur un autre pour prolonger son tracé. Denis draw, du nom de son concepteur est un logiciel polymorphe différentes figures peuvent être imbriquées entre-elles.

zoom.gif DenisDraw, Logiciel de Dessin Vectoriel sur Windows note : Au sens informatique une suite d'éléments est dite polymorphe si ces entités sont différentes dans une même liste.note : Au sens informatique une suite d’éléments est dite polymorphe si ces entités sont différentes dans une même liste.

nonuniforme.jpg DenisDraw, Logiciel de Dessin Vectoriel sur Windows 1.22 Pour commencer

© Beelog écrit par denis Bertin.
Posted in .