7.43 champs de bits

Utilisation du calcul binaire pour déterminer l’expression d’une suite de bits

    Appliquer un champ de bits à une image pixelisée

      Les mots binaires sont constitués de bits, qui forment des ensembles successif de 4,8,16,32,64,…bits avec tous les multiples de deux.
      Chaque puissance de deux permet avec les notations suivantes de déterminer ces valeurs en fonction d’une somme de ces bits.

 20=1   21=2   22=4   23=8   24=16 

    Le champ de bits et ces rotations

      Chaque bits est ainsi situé à une position qui permet de déterminer sur une échelle de deux son poids qu’il suffit d’ajouter quand le bits correspondant est positionné.
      Ainsi il est tout a fait possible d’ajouter ces bits pour obtenir une variation dans la plage d’étendue de cet espace d’un certain nombre de combinaisons de bits :
        (16 avec 4 bits, de zéro à 15 en effet 1+2+4+8=15 si tous ces bits sont positifs) (256 avec 8 bits) (65536 avec 16 bits) (4.294.967.296 avec 32 bits) (18.446.744.073.709.551.616 avec 64 bits).

    Le dialogue des champs de bits

      Le dialogue de modification binaire des images pixelisées applique chaque combinaison de bits de chaque pixel d’une image donnée pour la faire correspondre avec les bits de chacun des canaux de la vidéo selon les opérations arithmétiques et logiques des champs de bits ainsi visualisable en temps réel.

      Chacun des champs de bits est composé de 8 bits, et vous pouvez indiquer bit par bit avec la souris la valeur de ce masque en cliquant sur les cases correspondantes.

      Le champs de bits peut s’animer, car un bouton «Animation»  affiche un temps entre deux images et lance une animation composée (de ces mots binaires) et de l’opération de calcul correspondante telle qu’elle a été choisie par les boutons radios ET OU XOU et les calculs ADD, MUL & DIV.

      La rotation de ces champs de bits est effectuée par un Timer qui s’exécute selon ce laps de temps. En fait, 50 millisecondes donne 1000 (millisecondes) / 50 = 20 images par seconde. Le bouton Plus permet de passer tout simplement à l’image suivante. La rotation en elle même est effectuée avec l’opération LSL qui signifie Logical shift Left. Cette opération fait tourner le champs de bitrs sur lui même, le bit 1 passe sur le bit 2 et ainsi de suite avec les autres bits.

      Le bouton Copier le code numérique de cette couleur dans le presse-papier place le triplet rouge, vert, bleu ainsi formé dans le presse-papier.

      Le nom de la couleur, formée par ces trois champs de bits (un pour chaque canal) et aussi affiché en Français.

      Ce dialogue permet grâce à un timer d’effectuer une animation de ces champs de bits qui produit un effet intéressant. Il est possible d’ajuster chaque bit à la «voler» pendant cette animation qui peut être plus ou moins rapide.

    zoom.gif DenisDraw, Logiciel de Dessin Vectoriel sur Windows  Nadeige à PhotostationTM avait explosé de rire quand nous lui avions demandé de créer ces propres champs de bits. Nadeige à PhotostationTM avait explosé de rire quand nous lui avions demandé de créer ces propres champs de bits.

    champ.gif DenisDraw, Logiciel de Dessin Vectoriel sur Windows 7.43 Les champs de bits

    © BeeLog
Posted in .